Imprimer


photos J. Pascarel MGCF tous droits réservésphoto J. Pascarel MGCF tous droits réservés
A la demande répétée d'un certain nombre de membres du club, Claude Chegnion a fini par se laisser convaincre, et a organisé une sortie en Franche-Comté, du 17 au 19 mai.

Il avait à cœur de faire connaître sa région, il y a parfaitement réussi.  La visite de l'usine Peugeot à Sochaux a permis à beaucoup de découvrir la fabrication moderne d'un véhicule de grande série (même ces dames ont  été très  surprises et très intéressées par le mode de fabrication ultra automatisé).

La visite du musée Peugeot a contribué à la connaissance de la marque et a ravivé la nostalgie de certains. (204 ,205 GTI, 404  coupé ou cabriolet et la fameuse 504 cabriolet pour ne citer que celles-là)

photo J. Pascarel MGCF tous droits réservés

La deuxième journée a été consacrée à la visite de la citadelle de Besançon.

Un grand moment de culture avec, entre autres, le très important musée de la résistance et de la déportation, le musée comtois, le jardin zoologique, sans oublier le point de vue panoramique sur le chemin de ronde. Nous avons pris notre déjeuner à l'intérieur des remparts.

Très bonne dernière soirée surprise et originale avec séances photos (studiomaton)  déguisées.

 

 

photo J. Pascarel MGCF tous droits réservésLaphoto J. Pascarel MGCF tous droits réservés troisième journée (très pluvieuse) ne nous a pas permis de profiter du parcours de la vallée de la loue , (un très beau parcours à faire sous le soleil ! ) mais nous avons visité la Saline Royale d' Arc-et-Senans très documentée , ainsi que pour certains les anciennes mines de sel de Salins les Bains, fermées définitivement en 1961, une vidéo  nous a permis de constater le travail épuisant des ouvriers de l'époque dans un environnement digne d'un bagne. 

 Nous nous sommes quittés après un dernier déjeuner sur place.

Toutes nos MG se sont montrées digne de ce parcours, même la TA de notre ami suisse (Claude Chappuis) aucune panne à signaler.

Merci à Claude pour nous avoir transportés dans sa région, et, je souhaite qu'il renouvelle cette expérience, je pense qu'il  ne nous a pas fait tout découvrir.  

Jean Pascarel