Douze équipages se sont retrouvés à Gex le 6 octobre pour une balade autour du Lac Léman, proposée par Stéphanie Portal.

Les MG'istes venaient de Picardie, Ile de France, Centre, Aquitaine, Alsace, Rhône-Alpes plus les "régionaux" Vaudois, Genevois ou de l'Ain. 

Un des centres d'intérêt de ce rallye était la 26ème édition du British Car Meeting à Morges (Suisse). La saison tardive, la distance pour rallier la Suisse, ou une indisponibilité mécanique des voitures, ou…  ont fait que ceux qui possédaient à la fois une ancienne et une moderne ont fait le choix de la moderne.

Au départ de Gex, les modernes F/TF se sont donc retrouvées largement majoritaires.   

Malgré cela et grâce à l'efficacité de Stéphanie et à ses relations au MG Grandmothers Club, nous avons pu faire entrer toutes nos voitures dans le Parc de l'Indépendance, magnifique enceinte en bordure du lac, réservée au British Car Meeting. C'est donc tous ensemble que nous avons découvert en quoi consisterait ce qui était décrit sobrement dans notre programme comme un "Déjeuner sur l'herbe": Notre Gentille Organisatrice, nous a fait la surprise de faire amener trois barriques, vides, mais qui cachaient un réchaud permettant de préparer, puis déguster une délicieuse fondue !

La surprise était de taille, le soleil était de la partie et la préparation de la fondue a constitué une animation inattendue, mettant les trois "tables" en compétition. Après être passées par différents états qui ont pu créer quelque inquiétude quant au résultat final, les trois fondues ont atteint la consistance idéale et le niveau dans les caquelons a baissé à une vitesse impressionnante. La viande des Grisons et un vin blanc local ont complété parfaitement cette dégustation insolite en plein air.

Au fait, nous étions là pour voir des voitures anciennes ! Sur ce plan également, l'évènement était à la hauteur. Le rassemblement de Morges est, selon les organisateurs, le plus grand rassemblement de ce genre sur le continent. Les chiffres parlent d'eux-mêmes: 1600 véhicules ont attiré 25000 visiteurs tout au long de cette magnifique journée. Nous n'avons pas oublié de prendre une première photo de la Coupe Nuffield, au bord du lac. Mais oui, ses tribulations l'ont emmenée au-delà des frontières !

Parmi ces vieilles anglaises, un grand nombre de Jaguar, marque invitée d'honneur cette année, des Aston Martin, des Rolls, des Bentley, des Triumph, des TVR, des Mini, des Alvis,… et des MG. Parmi ces dernières, extrêmement nombreuses, j'ai noté deux très belles VA, des Y, une TB Monaco et une rare RV8 en conduite à gauche.

Chez les autres marques, parmi quelques raretés: Une magnifique Jensen 541 R, un break de chasse Jaguar XK.

Curieusement, les voitures les plus populaires étaient souvent immatriculées en France, tandis que les plus prestigieuses portaient une plaque suisse. No comment !

Après un dernier tour au milieu de ces belles anglaise, nous avons repris la route vers Montreux, en nous attardant sur les petites routes étroites longeant les murs de pierres qui soutiennent le vignoble en terrasses du Lavaux que le soleil de fin d'après-midi illuminait. Ce parcours était pittoresque avec ses traversées de villages, ses descentes vertigineuses vers le lac, ses odeurs de vendanges,… La visite du Vinorama et son film didactique furent l'occasion de découvrir ce terroir et ses différents crus. Pour la photo de groupe, la Coupe Nuffield était à nouveau des nôtres.

La soirée à Montreux nous a encore donné l'occasion d'apprécier une spécialité locale, le papet vaudois, délicieux.

Le dimanche, nous avons pris de la hauteur, tout d'abord en Suisse, avec notamment une route étroite et sinueuse en forêt mais qui montait beaucoup moins que la voie du chemin de fer à crémaillère que nous avons côtoyé, qui grimpe sans s'encombrer de lacets. Puis nous avons plongé vers la vallée du Rhône pour passer ensuite la frontière française, avant de remonter par des routes que le soleil, revenu, rendait encore plus jolies. C'était très beau et pourtant nous n'avions plus les vues splendides sur le lac offertes par notre itinéraire depuis la veille. 

Ces routes de montagne ont permis à certains de s'exprimer au volant ! Nous ne comptions plus les virages lorsque nous avons atteint le restaurant, en Haute-Savoie à Habère-Poche au cœur de la Vallée Verte, où nous attendait un repas particulièrement apprécié.  Notre équipage lyonnais n'a malheureusement pu le partager, le moteur de leur MGB refusant toute montée en régime.

Puis le road-book nous a reconduits vers Genève.

Stéphanie, pour son premier rallye a su nous concocter un programme riche et varié. Les routes, tantôt sinueuses et rapides, tantôt agrémentées de lacets serrées étaient un régal, et la nature environnante nous laissera de beaux souvenirs. Si l'on met de côté la grisaille du dimanche matin, la météo particulièrement bienveillante en ce début octobre a permis de rouler décapoté sur une bonne partie du trajet.

Extrait des commentaires de l'un des participants: "Gentillesse, calme, sourire, disponibilité et réactivité ont fait de ce rallye une très grande réussite".

Merci Stéphanie, nous attendons avec impatience ta prochaine proposition !

La galerie photos se trouve ici

Pascal Couturier