6 au 10 février - Rétromobile 2019

Certains grands constructeurs, encore présents sur le marché, ont déjà atteint le siècle ! Citroën et Bentley fêtaient ainsi leurs 100 ans. Bentley présentait la EXP 2, la plus ancienne Bentley conservée, tandis que le constructeur français exposait trente de ses modèles emblématiques sur le plus grand stand du salon. Mais Chapron, le carrossier attitré de la DS et de la SM s'installait à Levallois, il y a cent ans aussi. 18 modèles différents issus d'une même collection étaient présentés. De nombreux autres anniversaires étaient célébrés : les 110 ans de Bugatti, les 45 ans du moteur V6 PRV, les 40 ans de la Renault RS10 de F1 avec son fameux moteur turbocompressé… Hors anniversaires, citons un stand littéralement envahi par d'innombrables Lancia et notamment des Stratos.

Le clou du salon est bien sûr la présence du géant Berliet T100 dont la conception et la fabrication en 9 mois furent un exploit, tout comme son transport depuis la Fondation Berliet en seulement 4 jours. Il faut dire que le "bébé" en impose : long de 15 mètres, sa largeur et sa hauteur font 5 mètres. Son poids à vide de 50 tonnes, équivalent à sa charge utile, repose seulement sur 6 roues de 2,20 mètres de haut.

En quittant la foule du pavillon 1 dans lequel vous aurez remarqué une J2 restaurée, on ne pouvait rater l'alignement de Mini de tous modèles. Oui, la géniale création d'Alec Issigonis a déjà 60 ans ! Lors des ventes ArtCurial, près de 80 % de lots ont été vendus, pour un total de 42 millions d'euros, mais les stars sont très souvent parties autour du plancher de leur estimation.

Il vous faut marcher encore un peu avant d'atteindre le stand du MGCF. C'est l'occasion d'admirer la présentation des motos Gnome et Rhône. Et vous voici au pavillon 3, le "vrai" Retromobile. Vous y trouvez les marchands de pièces, les artisans indispensables à toute restauration (rectifieurs, selliers,…) et le marché des autos à moins de 25.000 € qui offre un grand choix de MGB, dont un original cabriolet RHD, transformé en 4 vraies places ! Dans ce pavillon, il ne fallait pas rater la très belle présentation des Bedelia, ces cyclecars si originaux.

Le pavillon 3 qui bénéficie d'une entrée directe du public accueille aussi les clubs depuis 3 ans. C'est l'occasion de voir de belles autos présentées avec passion, sans intention mercantile, ça fait du bien ! Nos amis du Spridget étaient venus avec  une MG Midget, tandis que le MG Club de France fêtait les 70 ans de la MG TD. Alain Dutrève nous avait confié sa belle TD qui n'était pas venue seule : une remorque monoroue originale à roue pivotante lui était attelée. L'ensemble, mis en valeur par les produits de notre partenaire GS27, se trouve maintenant dans les albums photos de nombreux visiteurs !

L'équipe traditionnelle du salon, sous la houlette de Patrick Crinière a accueilli deux nouveaux bénévoles, Philippe et Velino, que l'on a sentis plus à l'aise lors du montage que face aux questions des visiteurs. C'est bien normal, c'est en forgeant que l'on devient forgeron ! Il n'y a pas si longtemps, j'étais à leur place… Cette équipe motivée a accueilli, outre nos adhérents, une trentaine de MGistes venus rejoindre notre club. Cette année, il y avait aussi un objectif particulier : faire connaitre les MG Days. Cet évènement a recueilli un accueil enthousiaste et nous avons pu enregistrer des inscriptions immédiates.

Je ne terminerai pas sans évoquer Stéphanie, omniprésente et toujours aussi efficace à la boutique. Les chiffres en témoignent, tant sur les produits traditionnels que sur les montres Yema toujours aussi appréciées ou les documentations techniques adaptées en français par Gilles Surel. Je veux aussi rappeler l'aide essentielle apportée, une fois de plus, par Bernard Henry notre bâtisseur, logisticien, intendant,… Merci également à notre Président Joël Quenet pour sa grande disponibilité et son enthousiasme lors de ce salon.

C'est toujours un plaisir de vous accueillir à Retromobile sur ce stand maintenant idéalement situé. Alors, on s'y retrouve l'année prochaine ?

Pascal COUTURIER

PS: Retromobile, c'est aussi l'occasion de se retrouver ensemble le samedi soir. Cette année nous étions plus de 60 au restaurant "Chez Françoise" autour d'un diner toujours sympathique. Bien sûr il y avait les franciliens, mais vous étiez aussi venus nombreux des autres régions !