Fête de Saint-Saturnin 12 juin 2015

Comme chaque année, en marge des 24h du Mans, le vendredi, la commune de St-Saturnin organise un rassemblement de véhicules anciens d’exceptions.
Pour cette édition, la marque MG était l’invitée d’honneur. A cet effet, Jean-Jacques Athias, animateur régional du Club  avait fait beaucoup d’efforts pour que cette journée soit une réussite. Et elle le fut.

 

 

 


Dans la salle communale, une quinzaine d’autos étaient rassemblées, résumant ainsi en quelques étapes marquantes le parcours de la marque MG depuis les années trente, représentée par une TA jusqu’à 2009, représentée par une « LM P2 » présente aux 24h du Mans.


Sur les parkings attenants, malgré une météo plus que défavorable, près de 1200 autos se présenteront, depuis les incontournables 2 cv et 4 cv, jusqu’aux plus sophistiqués Dream Car, Mac Laren, Lamborghini, avec quelques bitzas typiquement anglo saxonne, comme une Mini Marcos et une Godon Keeble.

 

 

 

 

 

 

La journée se terminera vers 17h00 par une cavalcade en ville, limitée à une centaine d’autos, afin de limiter des désagréments aux Manceaux. Parmis ces autos, la MG A de Jean-Jacques Athias, pilotée par son épouse Annie, et la MG A de Christian Lissot (reproduction d’une version Le Mans 1954).

 

 

 

 

 

 

 

La délégation Ile de France n’était pas en reste : outre Christian cité plus haut, Philippe, et Léa Paillas (MG B GT V8), Denis Vasdeboncoeur (MG C GT), Claude Lancelin accompagné d’Hervé Ossola (MG B GT), et votre serviteur (MG B 65).


Comme il se doit, notre déplacement ne se fit pas sans quelques avatars, panne sur la V8, orages violents, et coupure d’alimentation électrique au gite, avec un dîner aux chandelles à la clé. Malgré ces quelques petits soucis, le week-end, prolongé par une petite escapade dans le Perche, avec Franck Barbiéri (Lotus Elise, sa MG étant désormais la propriété d’un adhérent IdF), se déroula dans la joie et la bonne humeur.

 

Un grand merci à :
– la commune de St-Saturnin, pour son organisation, et son accueil (merci Casimir, ceux qui étaient présents me comprendront),
– au gîte de Souligné Flacé, à quelques km du Mans,
– à Jean-Jacques et Annie Athias pour leur disponibilité, et leur accueil,
– à ceux qui ont fait l’effort d’affronter les orages et la pluie pour ce week-end dédié à MG.

Jean-Paul Le Buzith

CONNEXION