1 TENDRE CUQ 05 22 552 imagetteRallye des Monts, de Montendre à Montcucq

Tout a très bien commencé pour ce rallye Tendre, Cuq … et autres Monts.

Françoise et Patrick nous avaient proposé de nous retrouver la veille du départ au cœur de la citadelle de Blaye, pour un dîner dans un endroit privilégié, en bordure de l’estuaire de Gironde. Pour nous en mettre plein les yeux, cela commençait fort !

 

 

20220520 093559 imagetteLe lendemain, rassemblement au château des Tourtes, fort bien accueillis autour d’un café-croissant, et tous contents de retrouver ceux que l’on n’avait pas vus depuis longtemps, car nos organisateurs en étaient à leur 3ème tentative pour mener ce rallye, victimes de la pandémie des années 2020 et 2021. Cette fois, nous sommes partis, avec des jeunes et moins jeunes, MG bien sûr, l’ancêtre claironnant ses 90 ans, par son moteur, son compresseur et son échappement.

 

Nous voilà partis sur des routes de tous les monts, bien choisies, idéales pour nos voitures et leurs équipages aidés par un roadbook, de haut niveau et sans faille.

1ère étape gourmande pour déjeuner au Bistro de Malfourat à Monbazillac, avec encore une vue imprenable et tout ce qu’il faut de régional dans nos assiettes.

20220520 173602 imagette

Avant de terminer la 1ère journée, nous montons au Mont St Cyr, qui surplombe la ville de Cahors et la vallée. Nous en profitons pour faire la photo souvenir et filons sans trop tarder nous rafraîchir à l’hôtel La Chartreuse où une belle piscine nous attend.

 

 

20220521 131053 imagette20220521 134031 imagetteAu menu du 2ème jour, après avoir sillonné les jolies routes du Lot, nous voilà au musée du foie gras, à Frespech. Désinfection obligatoire de nos chaussures et des pneus de nos voitures. Tout l’élevage du site et de la région vient d’être décimé par la grippe aviaire. Espérons que la filière pourra produire à nouveau pour les fêtes de fin d’année. Nous assistons à une visite du musée très instructive (e.g. le gavage est ancestral, les oiseaux migrateurs ont toujours fait des réserves avant d’entreprendre leur migration deux fois par an) avec des notes d’humour, qui reflètent bien la joie de vivre de la région. Nous terminons la visite par une dégustation de foies gras, de magret séché et même de foie gras poêlé aux pommes.

 

 

20220521 200452 imagettePour parfaire ces délices, un plateau repas « maison » nous attendait à consommer bien installés sur des tables en extérieur, certains d’entre nous à l’ombre, car il ne cessait de faire chaud, très chaud même pour la saison.

Départ pour la visite d’une ferme expérimentale à Anglars-Juillac. Une visite très instructive, c’est bien normal, il s’agit de passionnés de recherches qui étudient le comportement de la vigne (de Cahors) dans l’environnement (eau, terre, soleil, maladies, …). Nous terminons sur une dégustation de leur production. Il fait très chaud, alors nous avons été plus que raisonnables.

L’hôtel, sa piscine et son aimable personnel nous attendaient toujours pour nous apporter confort et nous permettre de nous reposer.

Grand moment du 3ème et dernier jour, une belle croisière sur le Lot, menée par un équipage sympathique (ce doit être la région qui veut cela). Près de 2h de balade, avec des couleurs et des paysages magnifiques.

 

20220522 060111 imagette

20220522 090503 imgette

20220522 093004 imagette

 

 

 

 

20220522 104207 imagette

20220522 103717 imagette

20220522 093150 imagette

 

 

 

 

 

En fin de matinée, nous partons pour la destination finale, Montcuq, où un gros marché bat son plein. Nous pouvons profiter de ce temps libre pour visiter à pied le village historique. Ironie du sort, il y a même le boulanger « MG ».

20220522 120130 imagette

20220522 143807 imagette

20220522 120220 imagette

 

Nous terminons par un dernier repas à l’ombre en terrasse du Café de France, avant les au-revoir.

Nous avons été vraiment gâtés par Françoise et Patrick nos organisateurs, qui nous ont fait découvrir cette belle région et sa gastronomie.

Merci aux organisateurs et aux participants pour leur bonne humeur.

 

Marie-Christine et Pierre Cabal