Imprimer

Visite imagette

 

Région Pays de la Loire – La tête et les jantes du 9 octobre

Comme d’habitude nous nous retrouvons dès l’aube, accueillis par notre GO Alain Lucas (et par un café) pour filer par les petites routes en vue de rejoindre Clisson ou un guide nous attend.

 

 

Après avoir eu quelques introductions sous les halles (datées quand même de 1376 !), nous commençons une déambulation qui nous fait redécouvrir Clisson sous d’autres angles plus inhabituels et insolites ; le tout agrémenté de commentaires érudits mais aussi de questions de culture historique posées aux participants !

 

Chateau de Clisson imagette

Le château de Clisson est un château médiéval situé sur un promontoire granitique dominant la rive gauche de la Sèvre nantaise

Édifié par les puissants seigneurs de Clisson du XIe siècle jusqu'au XVe siècle, ce château fort devient un point stratégique et défensif des Marches de Bretagne, protégeant la frontière du duché de Bretagne. Le château n'est alors qu'une enceinte polygonale agrémentée de tours défensives. Après la chute des seigneurs de Clisson, le château devient la propriété des ducs de Bretagne puis de leurs descendants. Le duc François II de Bretagne (le père d’Anne de Bretagne) transforme le château en véritable forteresse avec l'adjonction d'une seconde enceinte munie de nombreuses tours défensives couvrant la partie ouest, plus exposée. 

Déserté par ses châtelains au milieu du XVIIIe siècle, le château est incendié par les troupes républicaines pendant la guerre de Vendée. Longtemps en ruines, il est restauré et classé au titre des monuments historiques depuis le 13août 1924.

 

Après le déjeuner imagette

Après notre sympathique déjeuner nous voila repartis par les routes du vignoble nantais particulièrement jolies avec les premières couleurs d’automne et surtout avec ce magnifique soleil !

 

Nous arrivons au château de Goulaine ou nous nous garons dans la cour d’honneur avant une visite guidée et une dégustation de muscadet. 

 

Chateau de Goulaine imagette

Édifié sur les marches de Bretagne, ce château séparait lui aussi autrefois le duché de Bretagne du royaume de France. Au XIIe siècle, lorsque le duché de Bretagne devint indépendant, le premier Goulaine, Jean de Goulainecapitaine de la ville de Nantes, fortifie la propriété, qui est encore de nos jours entourée de marais (classés Natura 2000), pour se protéger des attaques des Normands. 

Aujourd'hui, trente générations se sont déjà succédées dans les lieux : Les Goulaine étaient une famille d'ancienne noblesse, déjà citée lors de la VIIe croisade (1248). Rallié à Henri IV, Gabriel de Goulaine obtient en 1621 de Louis XIII l'érection en marquisat de sa seigneurie de Goulaine 

Blason de Goulaine imagetteCe château est, comme les autres châteaux de la Loire, construit en pierre de tuffeau. Il date de la fin du Moyen Âge, début Renaissance. Il dispose encore de vestiges de son ancien passé fortifié.

Les Armes de Goulaine, mêlent France et Angleterre car Jean de Goulaine, Capitaine de Nantes, a été envoyé par Geoffroy, duc de Bretagne, pour négocier la paix entre Henry II d'Angleterre et Philippe Auguste en 1180, ce qui lui permit d'obtenir les armoiries et la devise qui sont désormais celles des Goulaine

 

 

photo de groupe imagetteMais ce seul muscadet n’aurait pas suffi pour clôturer une si belle journée, aussi avons-nous remercier Alain sur une terrasse ensoleillée et avec quelques bières, en convenant de nous retrouver plus tard en hiver et au printemps (avec une sortie régionale sur 2 jours ?).

MERCI ALAIN

Jean Cesbron