Imprimer

1 imagetteC’est une balade le long du sillon tracé par les rivières Dheune et Bourbince, faisant passer de Saône à Loire, le long du canal de Bourgogne qu’ont proposé Isabelle et Didier Blondaux.
Dix équipages se sont retrouvés à Chassey-le-camp dans un hôtel perdu au milieu de nulle-part pour découvrir les paysages variés de cette Bourgogne du Sud avec les vignes du Chalonnais en limite du Beaunois au Nord-Est, les premières forêts du Morvan au Nord-Ouest et à l’Ouest, pour toucher au Clunisois au Sud et au Charollais. La prise de connaissance des équipages venus souvent d’assez loin (Belgique, Suisse, Nantes, …) se fait d’abord au niveau des voitures – surtout des MGB, mais une midget, une C, deux F et… une Morgan - puis autour d’une table fort sympathique dans une auberge le vendredi soir.

  

2 imagette

Le samedi matin, passage dans les vignes de Santenay et des Maranges, approche du beau château dit de Marguerite de Bourgogne à Couches (qui permet d’évoquer l’histoire des Rois Maudits), pittoresque roulage sur une voie romaine vers Augustodunum (Autun) et découverte de la ci industrielle du Creusot où les participants s’étonnent de se trouver dans un grand parc de verdure après avoir admiré les maquettes industrielles et les joyaux de verrerie de l’écomusée.

 

 

Ensuit20200829 145708 imagettee, c’est la ren3 imagettecontreRando mg2 imagette avec la passion du sport automobile aux établissements Vaison Piste et Vaison Sport à Torcy (tours de piste, visite détaillée des ateliers de préparation de véhicules de compétition).


 

 

 

4 imagette

Le samedi après-midi nous fait revenir à l’hôtel en suivant le canal de Bourgogne côté Saône avec une halte à la Villa Perrusson, ancienne vitrine des savoir-faire de la tuilerie du même nom. Certains profiteront de la belle piscine de l’hôtel et des soins proposés.

 

IMG 20200830 115956 BURST005 imagette

Le dimanche nous fait cheminer vers l’ouest sur la ligne de crête des collines pour retrouver le canal, cette fois ci côté Loire, rentrer dans la ville anciennement minière de Montceau et rencontrer un passionné des camions anciens et de leur époque, Lucien Gambut. Il a réuni une trentaine de camions mythiques dont ceux du film ‘10 000 $ au soleil’ dans l’usine Alliot désaffectée (fabrication de cylindres routiers).

Le groupe se sépare après une restauration dans une charmante auberge sur le point haut de la région, le Mont Saint Vincent.
En cette période particulière où les contraintes sanitaires ont créé un climat lourd d’inhibitions, les participants ont été heureux de partager des moments conviviaux, de circuler au travers d’une belle nature et de mettre des visages sur des aventures humaines rendues possibles par la passion et la volonté d’entreprendre.
Isabelle et Didier Blondaux