photo8 2Pour la première sortie francilienne de l’année, Le MGCF part à la découverte du patrimoine rosnéen.

Le rendez-vous est donné à une heure dirons-nous intelligente, qui nous permet non seulement de faire connaissance avec nos hôtes du jour, dont Alain, le président du « Rosny Rail » mais également de déguster une bouteille du vignoble local, celui de la Féronne Haute pour ne pas le citer.

 

photo9 2Une fois celle-ci ayant rendu l’âme et que chacun s’appelle par son prénom, nous partons déjeuner à « l’Ostéria », restaurant italien ayant la particularité d’être un restaurant associatif. Pour ceux qui se posent la question de ce qu’est un restaurant associatif, je leur propose d’aller se rendre compte par eux-mêmes.
Christine, la maitresse de maison, nous accueille chaleureusement et le repas se tourne non pas autour d’une pizza, mais d’une spécialité sarde. Un régal. L’ambiance en est tellement conviviale que nous débordons allégrement du timing imparti. Qu’importe, car le président du musée est parmi nous…

photo2 2photo5 2De retour au musée, la passion emporte notre nouvel ami qui nous fait voyager 3 heures durant dans l’histoire du chemin de fer français. La passion partagée n’a pas de limites. Le jour décline tout doucement lorsque nous regagnons nos véhicules garés sur le quai de l’ancienne gare. Une journée que nous aurions tous aimé sans fin.

Fabrice Cavanna

photo7 2photo6 2photo3 2photo4 2

photo1 2photo10 2photo11 2