photo00 2En cette période encore d’insouciance de début mars, j’emmène le MG Club de France, ainsi que des amis et autres représentants du Comité Départemental des Médaillés de la Jeunesse et des Sports, visiter un pan de l’histoire industrielle française, celle d’André Citroën.
C’est un conservatoire et non musée, ce qui explique le rangement côte à côte des véhicules, ce qui hélas ne les met pas tous en valeur ; mais il aurait fallu dans ce cas un hangar dix fois plus grand !

 

photo01 2Cela commence à bouger à l’Est de l’hexagone.

Le lundi 9 décembre 2019, une première réunion des MG’istes Franc-Comtois s’est déroulée autour d’une table bisontine.

Neuf adhérents du MGCF Franche-Comté étaient présents, sur les dix adhérents inscrits au MGCF que compte la région. Un vrai succès, d’autant que nous aurions pu nous retrouver les dix pour cette première ; hélas les obligations professionnelles d’Edouard nous ont privé de sa présence au dernier moment.

 

photo8 2Pour la première sortie francilienne de l’année, Le MGCF part à la découverte du patrimoine rosnéen.

Le rendez-vous est donné à une heure dirons-nous intelligente, qui nous permet non seulement de faire connaissance avec nos hôtes du jour, dont Alain, le président du « Rosny Rail » mais également de déguster une bouteille du vignoble local, celui de la Féronne Haute pour ne pas le citer.

 


photo01 2

Le Samedi 7 Mars, seule journée ensoleillée entre deux dépressions, nous avions rendez-vous à Salles pour une balade dégommage sur les routes de la Lande Girondine.