Imprimer

 

Photo1 2logos 2

La section Sport du MGCF s’est retrouvée le 5 octobre dernier autour d’une journée de roulage organisée par l’association SCCT (pour Seventies Classic Club Trophy) sur les pistes privées de Ladoux, près de Clermont Ferrand. C’était une grande chance de pouvoir accéder à ce site privé et de mettre les roues (je devrais dire les pneus) sur les pistes

 

 

 

Avant de partir d’Auxerre, une petite révision s’impose pour ma MGB : remplacement du liquide frein, purge du circuit, niveau d’huile moteur, niveau d’eau, appoint en huile des amortisseurs, pression des pneus… mon auto est prête. Certes une B MKI n’est pas une bête de course mais j’ai hâte de rouler sur les mythiques pistes d’essais de Ladoux, au cœur de la région du Bibendum. ½ journée sur piste sèche et ½ journée sur piste mouillée, rien de tel pour se familiariser avec une propulsion à l’ancienne, sans aucune aide électronique.
Photo2 2Après 4 heures de route j’arrive sur le parking de l’hôtel Kyriad Sud de Clermont-Ferrand, presque simultanément avec le gros (je ne vise personne) de l’équipe parisienne qui discute en vidant les coffres, ce qui est rapide, car l’espace est mesuré dans une MG. C’est qu’il ne fallait pas manquer ce premier rendez-vous avec ce WE de rêve ! En effet, La directrice Mme Laetitia Delpeux et M. Jean-Marie Fragné, le propriétaire de l’établissement hôtelier, lui-même amateur et propriétaire de MG, nous avaient réservé un accueil VIP : places de parkings réservées, apéritif, livret d’accueil et carton personnalisé. Nous avons ainsi pu admirer sa magnifique MGA et échanger autour d’un verre, merci encore. Le petit groupe s’est ensuite dirigé vers le restaurant réservé par Philippe notre GO et nous avons pu poursuivre cette belle soirée, pas trop tard car le briefing du lendemain, au circuit, ne nous attendrait pas… Et il a tenu promesse, nous aussi, nous étions légèrement en retard.


Photo3 2Construit au cœur du complexe industriel de Michelin, le circuit de Ladoux, aux portes de Clermont-Ferrand, est actuellement l’outil le plus complet au monde pour les tests pneumatiques : un réseau de 21 pistes d’essais, dont 9 principales, proposant toutes les conditions susceptibles d’être rencontrées par un automobiliste. Et grâce au SCCT, nous y sommes : pas moins de 12 MG inscrites à cette journée, c’est donc une première pour la section MG Sport qui monte en puissance cette année.

Le matin c’est sec, ou presque, et nous faisons de notre mieux pour trouver nos trajectoires sur cette piste technique. A ce petit jeu ce sont les Midget course des Jean Jacques et Pascal Shretlen - père et fils - qui gagnent ; ils sont vraiment très forts et il y avait peu d’autos sur le plateau capables de rivaliser !!

Photo4 2     Photo5 2      Photo6 2     Photo7 2

Photo8 2     Photo9 2     Photo11 2

L’après-midi, on oublie tout sur la piste « très » mouillée. Un seul mot d’ordre : glisser ! Que ce soit par un magnifique passage en drift de Pascal avec sa Midget ou par un demi-tour plus ou moins contrôlé de la B V8 de d’Alain et Guillaume, le plaisir et l’adrénaline sont au rendez-vous. Il n’y a qu’à demander à Antoine qui ne décolle pas du siège un peu humide de sa Midget rouge, enfin s’il s’arrête avant la nuit... Inutile d’y ajouter des mots, je vous laisse imaginer l’ambiance « paddock » en visionnant ces quelques photos.

Photo10 2

La journée n’est pas terminée car Eliane et Gilles, nos inséparables animateurs locaux nous ont réservé une conclusion gastronomique de grande qualité au restaurant Le Petit Bonneval. Certains ont cependant dû prendre la route du retour en fin d’après-midi et le reste de la troupe est reparti le dimanche matin en profitant d’une nuit supplémentaire. Nous reprenons la route au petit matin plein de la promesse de remettre ça au plus tôt.
Ladoux cette année c’est 12 MG, 14 pilotes et co-pilotes et en parlant de Philippe, « Il s’est lassé de la B et roule en C ».

Merci à la « MG Sport team » et à bientôt,

Gilles Coty