Imprimer

el02 2Vendredi 13 septembre, jour de lune gibbeuse, bravant la superstition, 14 MG de 6 modèles différents et une intruse de marque anglaise (of course !), une Triumph TR4, venues de plusieurs régions de France ou de Suisse, se sont données rendez-vous vers 8h15 à Condat sur Vézère pour cette 1ière édition des escapades limousines. Après distribution des road books, nous sommes partis découvrir à notre guise quelques-uns des plus beaux villages de Corrèze, au détour de petites routes sélectionnées pour nous.


A Turenne, du haut de la tour César, située à l’extrémité proximale du jardin à la française du château, la vue à 360 degrés (380 degrés selon Jacques😊) valait le détour. Après une escale à Collonges La Rouge, direction Curemonte pour notre 1er déjeuner de groupe.
el03 3

L’après-midi, sous un soleil de plomb, très intéressante visite guidée de Martel, petite cité médiévale aux 7 tours, réputée pour le marché de la truffe depuis le 19ième siècle et la culture de la noix du Périgord. Son blason orné de 3 marteaux indique qu’elle était peuplée de nombreux artisans. Nous avons ainsi pu apprendre l’origine moyenâgeuse des expressions « trier sur le volet » et « travailler au noir » ou « faire du marché noir ». Lors de notre 1er diner, nous nous sommes tous présentés à tour de rôle pour faire plus amples connaissances.

 

 

 

 el06 2Samedi 14 septembre, notre matinée a été principalement consacrée à la découverte des jardins d’Erignac, les plus beaux du Périgord, avec une superbe représentation de l’art topiaire. Etant les premiers visiteurs de la journée, notre visite s’est réalisée dans des conditions exceptionnelles de quiétude et de solitude qui nous a tous ravis. Nous avons aussi pu profiter de l’exposition de sculptures métalliques de l’artiste Pierre Treilhes, disséminées dans les jardins. Après un bref arrêt à Domme, ancienne bastide médiévale, pour admirer le point de vue sur la Dordogne, nous avons déjeuné dans une ferme auberge. L’après-midi, cap sur l’écomusée de la noix de Castelnaud pour une dégustation d’huile de noix. Puis direction le manoir du grand vignoble, aux environs de Bergerac, via un circuit touristique le long de la Dordogne : la Roque Gageac, Beynac, … et un stop au cingle de Tremolat, pour le point de vue à 180 degrés sur l’une des méandres de la Dordogne.

el01 2Dimanche 15 septembre, notre journée a débuté par la découverte du domaine viticole du Pécharmant, avec une visite commentée du chai du Château de Tiregand, appartenant au comte de St Exupéry, un cousin de l’écrivain, suivie d’une dégustation de trois vins au Château de Monbazillac. On a pu y admirer la vue exceptionnelle sur le vignoble du bergeracois et bénéficier du privilège de garer nos voitures dans la cour d’honneur. L’après-midi, notre parcours le long de la Vézère nous a permis de découvrir de magnifiques villages : les Eysies et Tursac (offrant de beaux exemples d’habitats troglodytiques), St Léon de Vézère et Fanlac (village de Jacquou le croquant).

 


el07 2La soirée de gala au château de la Fleunie a sonné le clap de fin. Elle a débuté par une el09 2remise de prix et des remerciements unanimes à Jacques et André, co-organisateurs du rallye et à Marie-Odile et Annie, leurs épouses. La palme d’or, le prix du meilleur enfumeur car il sortait de la voiture une fumée assez sombre de l’échappement, a été attribué aux heureux propriétaires de la MG TD. L’équipage toulousain, Nicolas et son épouse, a aussi été mis à l’honneur pour sa 1ière participation à un rallye du club et les mésaventures sans conséquence qu’il a connu (coffre bloqué, road book détruit, plaque de rallye envolée). Au cours du repas, certains d’entre nous ont beaucoup débattu sur le genre (masculin ou féminin) du bateau Doris !

Le lendemain matin, nous nous sommes tous séparés en souhaitant se revoir à une prochaine édition des escapades limousines, auxquelles nous souhaitons longue vie.

Véronique Moureaux

el08 2      el10 2       el04 3      el05 3