Imprimer

Affiche de Rétromobile 2018 - Cliquez pour voir en plus grandEh bien voilà c'est terminé, la grand'messe est dite, et malgré la diminution de fréquentation due aux conditions climatiques désastreuses sur la France et la région parisienne, Rétromobile 2018 a fermé ses portes après avoir accueilli 105.000 visiteurs. Ce salon à la renommée internationale aborde tous les aspects de la voiture ancienne  et rassemble tous les acteurs de cet univers : de nombreux clubs de marque, artisans, artistes, constructeurs, assureurs, marchands de pièces détachées et de modèles réduits, bouquinistes, éditeurs de littérature dédiée à la locomotion, spécialistes d’objet de décoration automobile…Cliquer pour voir en plus grand svp...

Cette année encore, de nombreuses animations avaient été parsemées au milieu des différents pavillons ou sur quelques-uns des 600 stands d'exposants.

En voici un aperçu partiel:

-        Le Musée de Beaulieu présentait quatre modèles emblématiques de l'industrie automobile britannique dont la Bentley 4,5 litres Supercharged de 1930, cinq fois victorieuse aux 24H du Mans,

-        Une exposition en partenariat avec Les Grandes Heures Automobiles dédiée à l'autodrome de Linas Montlhéry, et ses voitures de record,

-        Un nombre impressionnant de FERRARI 250 GT châssis court rassemblées sur un même stand,

-        PSA présentait quelques Citroën présidentielles dont la fameuse limousine de 6,53 m, sur base de DS, commandée par le Général de Gaulle. Ce "paquebot" devait être plus long que la Lincoln du président américain…

Cliquer pour voir en plus grand svp...

-        Un hommage à Carlo Abarth se tenait dans le pavillon 3 à quelques encablures de notre stand. Des modèles remarquables et surtout un moteur V12 6 litres de 610 ch destiné à l'endurance. On ne le vit jamais sur la piste, la réglementation ayant brutalement changé au terme de son développement,

-        Les organisateurs ont également signalé de nombreux anniversaires : centenaire de la naissance de Paul Berliet, la 2CV, la Méhari, les 120 ans de Renault, la 203, la 504, … La MGA Twin Cam ? Non, notre communication est encore perfectible, nous nous y employons !

-        La traditionnelle vente ArtCurial qui a atteint 31.815.566€. 86% des lots ont été vendus,

-        Sans oublier, actualité oblige, une Ferrari 512 TR ayant appartenu à Johnny Halliday … Elle sera proposée lors d'une vente à venir.

Pour le reste, on pouvait voir comme d'habitude, sur certains stands, des voitures sur-restaurées, ou bien des alignements de Mercedes 300SL, de célèbres GT italiennes ou encore de Porsche 911 ou 356. N'oubliez pas de bien compter les zéros sur votre chèque, pour chacune d'entre elles il faudra en mettre 6 ou 7 !

Cliquer pour voir en plus grand svp...Fort heureusement, on rencontrait aussi des MG au hasard des allées, sur les stands GS27, Vulcanet ou du CNPA par exemple. Un exposant particulièrement bien inspiré avait choisi pour thème "La neige à Paris" ! Il présentait une MGA 1500 prête à rejoindre les pistes avec luge et skis d'époque.

Cliquer pour voir en plus grand svp...On trouvait d'autres MG, des B et des TD, dans une nouvelle zone du salon réservée aux voitures à moins de 25.000€. Cette initiative timide, dans le pavillon des clubs, suffira-t-elle à contrebalancer la trajectoire élitiste prise par ce salon depuis de nombreuses années ? En tout cas, elle doit être saluée et ce fut l'occasion de voir des véhicules plus accessibles au collectionneur : entre autres, des Lancia Fulvia coupé, des Fiat 500 bien sûr, mais également des 600 qui tentent de surfer sur la vague de la 500, une Porsche 914, une Austin-Healey Frogeye, … et aussi une MGB GT V8 !

 

Cliquer pour voir en plus grand svp...En dépit de la météo dissuasive, la fréquentation du stand du MGCF s'est maintenue au niveau des années précédentes (près de 500 rencontres) ce qui prouve l'intérêt de la manifestation et le volontarisme de nos adhérents et sympathisants. Nous voulons croire que ce succès trouve sa source dans la qualité d'accueil et la tenue de notre stand dont le thème était les soixante ans de la MGA Twin Cam. La belle et rare Twin Cam présente sur le stand et aimablement prêtée par Classic Garage a suscité un grand intérêt.

Trente nouveaux adhérents se sont joints à nous pour cette occasion dont trois jeunes de moins de trente ans, soit 10%, un challenge à maintenir et même améliorer pour l'avenir de notre club. Les rencontres sur les salons sont toujours riches et variées. Nous avons eu l'agréable surprise de la visite d'une femme qui s'est improvisée mécanicienne  en se plongeant seule dans le moteur de sa B à la rencontre du joint de culasse. Peu nombreux mais inévitables, quelques grincheux aussi, toujours prompts à la critique mais peu à la construction…

Cliquer pour voir en plus grand svp...La boutique a connu également un excellent niveau d'activité, encourageant pour l'avenir et notre nouvelle collection, mais aussi gage du dynamisme de Stéphanie et André qui ont efficacement conseillé les visiteurs.

Une nouveauté cette année: le lancement d'une souscription pour des articles de maroquinerie à l'ancienne de grande qualité, présentés sur le salon, et pour une montre en partenariat avec YEMA qui a été présentée à l'AG. Tous ces articles sont siglés MG et "fabriqués en France". Vous retrouverez bientôt ces souscriptions sur le site du club (onglet boutique).

Enfin, les manuels d'ateliers, traduits en français par Gilles Surel et disponibles sur le stand ont connu un réel succès.

 

Nous avons presque tous terminé en extinction de voix, ce qui prouve la valeur de notre engagement verbal, certains mêmes malades et absents sans aucune indemnité SS, un véritable scandale !! Bref nous sommes prêts à replonger pour l'année prochaine persuadés de la tenue de cette manifestation qui a attiré sur notre stand autant " d'Ile de Franciens " que de courageux membres de nos belles provinces (50/50).

 

A bientôt de vous revoir tous ! Nous vous donnons rendez-vous du 6 au 10 février 2019 pour la 44ème édition de Rétromobile.

" MGcalement et Enthousiasmement"  

 

Patrick Crinière / Pascal Couturier

Photos Christian Lissot