Cette magnifique sortie aurait pu s’intituler également de « Nanard en Nanard ». Les deux Bernard bretons, avec la complicité de Marie Anne, avaient concocté ce merveilleux périple breton et gastronomique. Vingt-deux équipages, presque tous en MG, se retrouvèrent le 29 au « Château de Sable ». Si je dis presque tous en MG, c’est qu’il faut savoir qu’il y avait un « intrus », que certaines mauvaises langues baptisèrent promptement « Le Camion » ! Il faut tout de même préciser que le «Camion» était anglais.

Donc, le 29 en fin d’après –midi, c’est avec le beau temps, que la joyeuse troupe parcourut les 6 kms nous séparant de port de LANILDUT. Après une petite halte à la « Maison de l’Algue » pour quelques emplettes….

La fête commence par un dîner dansant à « L’Abri Côtier », avec l’orchestre magique de «Ti Bouill», un Brestois fondu de Jazz et pianiste aux mains d’or. Un grand moment…. Surtout quand d’autres fondus MG’istes, cette fois, se mirent à vocaliser. La soirée terminée tout le monde rentra se coucher, la tête pleine des accords de nos musiciens.

 

Samedi matin, la journée commençait mal : une MG récalcitrante. Docteur Vincent a pourtant mis tout son savoir, la belle est tout de même restée sur le parking, alors qu’une partie de la troupe était allée à la recherche de l’ancre de « L’Amoco Cadiz », avant de rejoindre PRAT AR COUM (le nom ne s’invente pas…. D’ailleurs il ne se prononce pas non plus, si ce n’est par les seuls autochtones). Pour la petite histoire, heureusement que le « camion » était là, car nos deux petits nouveaux, Véronique et Dominique étaient en rade (non, pas celle de Brest), mais de MG. Finalement, Dominique a copiloté Docteur Vincent, et Véronique s’est installée confortablement dans le «camion». Oui, dans le camion, car certains MG’istes ont la fâcheuse habitude d’installer leur « Véronique », non pas dans, mais sur la malle arrière…. Finalement, tout le monde a profité d’un exposé intéressant à PRAT AR COUM, sur l’ostréiculture, suivi d’une dégustation de produits locaux.

 

 

 

Le soleil étant de la partie, nos MG prirent la route de la corniche de l’Aber Wrac’h (encore un mot qui ne s’invente pas…), magnifique sous le soleil, pour se rendre à « L’Auberge du Pont » à PALUDEN, pour se restaurer et continuer ensuite la découverte de l’Aber Wrac’h, admirer le phare de l’Ile Vierge et visiter le château de KERJEAN. (Kerjean, château forteresse de style Renaissance, dont la construction démarra vers 1570, au milieu d’un vaste espace naturel de 20 hectares). Comme nous roulions de châteaux en châteaux, nous repriment la route, les uns directement pour le Château de Sable, les autres pour la visite de la Basilique Notre Dame de LE FOLGOËT, fondée par les ducs de Bretagne Jean IV et Jean V. Cette basilique, de style gothique flamboyant date du début du XV éme, et se distingue entre autres, par ses deux clochers inégaux. Malgré un petit souci d’arrivée d’essence sur une MG, tous se retrouvèrent au « Château de Sable » pour un dîner GASTRONOMIQUE. (Dîner PARFAIT)

Dimanche matin, deuxième contrariété…. le temps. Compte tenu des conditions atmosphériques, le programme fut légèrement modifié et toute la troupe se retrouva dans la Galerie de Bernard au CONQUET, afin de se mettre à l’abri. Bernard avait juste eu le temps de prévenir Christine, qui dut sortir quelques bouteilles, avant notre arrivée, afin de nous revigorer….. ! Le gosier et nos âmes ayant été réchauffés à la vue des œuvres du maitre des lieux, il fallut repartir. Prenant notre courage à deux mains, mais avec regrets, nous quittâmes la Galerie, pour nous rendre à la pointe Saint- MATHIEU, afin d’y découvrir le phare qui veille sur les ruines d’une ancienne Abbaye, n’ayant pour seuls vestiges que sa façade romane et les voûtes de la nef. Le commentaire fut assuré par notre artiste local, qui semblait avoir beaucoup fréquenté ces lieux en son temps….

 

 

 

Le temps pressant, nous avons dû nous rendre à PLOUDALMEZEAU, pour déjeuner au « Château d’Eau » (encore un château), dans son restaurant à la vue imprenable. Effectivement, nous n’avons rien pris, car la vue était vraiment IMPRENABLE. On peinait à voir la seule pointe de ses pieds !!!! Dominique, alors qu’il est revenu récupérer sa MG récalcitrante quelques jours après, nous a tout de même confirmé que la vue était imprenable, il a vu la mer avec le soleil…… Le temps ne s’y prêtant toujours pas, certains courageusement  visitèrent le musée maritime de Brest, tandis que d’autres rentrèrent se mettre à l’abri. La journée n’étant pas terminée, et le temps s’améliorant un peu (mais vraiment un peu), comme nous avions encore soif de  châteaux, nous nous retrouvâmes, cette fois au château de KERGROADEZ, où nous fûmes chaleureusement reçus par le propriétaire des lieux.

Après la visite, les choses sérieuses commencèrent : L’APERO… Presque tout le monde prenait l’apéritif, quand oh surprise, apparut Anne De Bretagne, elle-même, sa cour, ses hommes d’armes, suivis d’une horde de gueux. Il y avait même un prisonnier (celui de la tour bien sûr, dont la fille du geôlier s’amouracha….) et un moine (pour bénir leur union sans doute ….). Les premiers surpris furent nos GO qui étaient tout émus. Après cet entre-acte ludique, un dîner aux chandelles couronna le tout. La vie au moyen âge….cela avait quand même du bon, pour certains….. !!!!

 

 

 

 

 

Lundi matin - Grand soleil (il était temps). Après des au revoir émouvants pour certains, techniques pour d’autres (n’est-ce pas Véronique et Dominique), les autres se retrouvèrent à bord de l’ILE STAGADON II, pour admirer l’aber Wrac’h en naviguant jusqu’à l’océan. Cette petite promenade nous permit de croiser le RARA AVIS, superbe dériveur de 27 mètres de long, équipé de trois mâts. C’est lui qui a été restauré par les jeunes en difficulté du Père JAOUEN, le BEL ESPOIR étant lui-même en cours de restauration. L’air du large, ayant généré un petit creux, la matinée se termina sur la terrasse du «Café de la Plage» à TREGANA, avec une vue sur la Rade de BREST, une vue imprenable cette fois, par une partie Paella fort sympathique.

Adieux déchirants, mais on a tous fait promettre à Marie Anne et à Bernard, de remettre les journées de samedi et de dimanche, à l’année prochaine, mais par beau temps. Vu que le road book est déjà prêt, cela ne devrait pas être trop compliqué…

Dans tous les cas, un grand MERCI à Marie Anne et aux deux Bernard pour ce très beau et sympathique périple Finistérien.

La galerie photos se trouve ici

Claude Chégnion

Organisateurs : Marie Anne et Bernard RICORDEAU et Bernard MORINAY