Nord 01 imagette

Don à la banque alimentaire
Ce don de 8000€ a été rendu possible – sans impact négatif sur notre bilan – par le moindre nombre de nos activités 2020, mais également par des revenus exceptionnels de cotisations, de la boutique et de ventes de manuels techniques.
La somme a été répartie à part égale sur les 5 secteurs du club, à charge pour chaque coordinateur d’organiser un rendez-vous avec la Banque Alimentaire locale.

 

Secteur Nord :
Nord 1 imagetteLe 13 janvier 2021 j’ai eu plaisir en tant que, coordinateur secteur Nord pour le MGCF, de remettre le chèque de 1600€ au Président de la Banque Alimentaire du Nord, Jacques Devaux. Nous avons visité les locaux guidés par le Président accompagné de son Directeur, Pierre Willefert qui a déclaré devant les personnels présents « Les membres du MG Club de France se font plaisir en roulant avec leurs voitures anciennes mais n’oublient pas faire plaisir aux plus démunis". Au cours de cette visite, les effectifs en place et l’organisation logistique très pointue nous ont été présentés. Il est à noter que ce siège accueille des jeunes déconnectés avec la vie scolaire et ce, dès l’âge de 16 ans, afin de les intégrer à la vie professionnelle et sociale.


Quelques chiffres concernant La Banque Alimentaire du Nord dont le siège se situe à Lille, aidée de 3 antennes sises à Dunkerque, Ferrière La Grande, Valenciennes :
• Bâtiment de stockage : 5150m2,
• 4028 tonnes de denrées distribuées,
• 165 associations partenaires,
• 53 687 bénéficiaires,
• 10 070 000 repas distribués.
Félix Goulois

 

Secteur Ile de France :

IDF 1 imagetteLe 21 janvier, j’ai remis – accompagné par Christian Lissot et Emmanuel Cohédali - un chèque de 1600€ à Nicole Farloti, la présidente de la Banque Alimentaire de Paris Ile de France à Arcueil.
La banque alimentaire de Paris dispose de 2 locaux, celui d’Arcueil qui est le siège historique, installé depuis 1984 dans une ancienne église, et celui plus récent et plus grand de Gennevilliers.
La banque collecte environ 1600 tonnes de denrées par an qu’elle redistribue à plus de 300 associations, parmi les plus importantes Emaüs, le Secours Catholique, la Croix Rouge, …
En 2020, la Banque a constaté une augmentation sensible des besoins. Le nombre d’associations a sensiblement augmenté de 310 à 350, et celui des bénéficiaires de 20%, avec un public que l’on ne voyait pas auparavant comme des travailleurs temporaires dont l’emploi a été touché par l’impact économique du Covid, des étudiants, …
Notre don sera utilisé pour faire des achats de denrées qui manquent en ce moment pour faire face à la demande.
Philippe Paillas

Secteur Sud-Ouest
SudWest2 imagetteSudWest1 imagetteEn tant qu’animateurs régionaux du secteur Sud-Ouest, nous avons pris contact avec les responsables locaux de la Banque Alimentaire afin de leur remettre notre contribution. Le 4 février, nous avons été reçus par monsieur Serviés, le secrétaire général du MESA (Mouvement des Entreprises pour une Solidarité Alimentaire de la Banque Alimentaire de Bordeaux et de la Gironde). Après la présentation de son équipe, nous avons visité leur entrepôt qui centralise les dons pour l’agglomération bordelaise, et qui les redistribue ensuite vers les associations locales. Cette visite nous a permis de constater que la liste des donateurs locaux de la grande distribution était très importante, incluant les vignobles bordelais, sous forme de vente aux enchères au profit de la Banque Alimentaire. Nous sommes heureux et fiers d’ajouter le nom du MG Club de France à cette longue liste.
Françoise Hagenaers et Bernard Joubert

Secteur Est et Sud-Est
Est Sud est imagetteLe 11 mars 2021 a eu lieu la remise du chèque de 1600 € au président de la Banque Alimentaire de Saint Etienne (42), Mr Goyet, entouré de quelques membres de l’association. Pour représenter le Club MG, Gaëtan de Petiville en MG TC, Claude Granger en MG B et moi-même en MGA.
Nous avons visité les locaux de la B.A. et avons eu d’intéressantes explications sur son fonctionnement, qui nécessite environ 80 bénévoles et 3 salariés sur le site de St Etienne et 40 bénévoles et 1 salarié sur leur antenne à Roanne. La remise du chèque a été, suivi d’un apéritif très sympathique.
Toute l’équipe de la Banque Alimentaire nous a chaleureusement remercié, en y associant tous les membres du club et ses dirigeants.
Jocelyne Denis

Secteur Centre et Ouest
Centre West 1 imagetteLa Banque Alimentaire fait partie, avec les resto du cœur, le secours populaire et le secours catholique, des grands réseaux de collecte de denrées alimentaires qui sont redistribuées à 10 millions de personnes vivent sous le seuil de pauvreté et parmi eux près de 6 millions qui bénéficient de l’aide alimentaire.
Les 79 Banques Alimentaires locales - avec 7000 bénévoles - ne redistribuent pas en direct mais au travers de 5400 associations locales et des CCAS. Ces collectes sont de 120 000 tonnes (dont près de 80 000 auraient été gaspillées) et elles nourrissent plus de 2 millions de personnes ; c’est le plus important réseau même si sa notoriété est moindre.
Les sources d’approvisionnement sont à 40% la grande distribution (qui évitent des taxes sur les invendus donnés) , puis l’Europe 24%, les producteurs et industriels 22% , et enfin les particuliers via les collectes 11%.
Aucune denrée n’est achetée, chaque jour elles sont collectées puis triées pour enfin permettre la préparation et la distribution des commandes des redistributeurs.
Centre West 2 imagetteCe qui nous a le plus surpris lors de la visite :
- L’ampleur de l’organisation logistique (plus de 100 personnes en Loire Atlantique) comme la rigueur des procédures garantissant le respect des normes sanitaires,
- Ce facteur conduit à ne redistribuer que 1400 tonnes pour les 2000 collectées : en effet les dates limites des denrées peuvent être trop courtes pour organiser la redistribution tandis qu’une transformation de produits ne peut pas être faite (ex en soupes, en confitures, .. ) ; c’est dommage !
- Le chantier d’insertion puisqu’une douzaine de personnes sont accueillies sous ce statut pour se requalifier et trouver du travail,
- Enfin nous pouvons vous garantir que notre don fut très apprécié. En effet si la BA n’a pas de problème d’approvisionnement, le financement du quotidien et leurs investissements ne sont pas assurés si ce n’est par des dons et mécénats : pas de collecte sans camion mais il faut les remplacer !
En conclusion : très franchement au départ nous fumes surpris de la décision du club (disons décalée par rapport à l’objet de notre club) mais au final nous sommes très heureux de ces échanges comme de l’accueil, et de l’utilité du don MGCF.
Bravo à nos sages du conseil
Philippe Lacourt et jean Cesbron