Imprimer

 

0 MG Concorde 

MG METRO MAESTRO MONTEGO
Réellement des MG ?    OUI sans aucun doute.

 

A la naissance de la Marque en 1924, on trouve un Garage qui améliore les Morris en leur donnant des « vitamines » en toute sécurité. 

En 1980, l’histoire se répète avec les Austin Metro, Maestro et Montego, 

Trois tractions avant modernes, qui une fois badgées MG, ne déméritent ni en puissance, ni en design, ni en confort de conduite. 

L’esprit MG est bien réel. Safety Fast Isn’t it !

 

En fait, il y a bien quelques similitudes innovantes avec le génie des fondateurs de la marque en 1924, mais, « restons clairvoyants », l’utilisation par British Leyland de sa marque MG répond avant tout à un besoin de marketing. 

Dans les années 80 - 90, tous les constructeurs mettent sur le marché des séries spéciales pour promouvoir leurs modèles grandes séries et la concurrence est rude.  

British Leyland opte pour des séries musclées et utilise la marque MG qui est une de ses pépites au passé sportif connu des britanniques et qui a vécu une réussite commerciale exceptionnelle avec sa MGB qui fut longtemps le coupé - cabriolet le plus produit au monde.  

Ces MG METRO, MG MAESTRO, MG MONTEGO sont rares en France. Leurs 7 versions complètent la liste des modèles recensés et suivis par le MG Club de France. 

Elles sont produites entre la fin de production de la MGB et la naissance de la MGF soit de 1980 à 1995. 

Elles vous sont présentées en sept item après un rappel succinct du modèle de base. 

Deux tableaux dressent ensuite un bilan des productions et la description des principales caractéristiques techniques.

 

 

LES MG METRO 

Le modèle de base – l’Austin METRO - produite à 2 millions d’exemplaires a sauvé, en son temps…et pour quelques années, British Leyland de la faillite grâce à près de 50 séries limitées et motorisations adaptées aux multiples marchés conquis par le modèle.

Elle sera produit de 1980 à 1990 ! 

Cette citadine compacte traction avant, est devenue la Rover 100 en 1988. 

On compte 142 160 MG METRO mises sur le marché soit près de 7,1% de la production. 

Deux versions très spécifiques sont au catalogue dés 1982, une atmosphérique et Turbo.  

 

1 MG Metro imagetteMG METRO

Production :  120 192 exemplaires de mars 1982 à 1989, un restyling du tableau de bord en 1984 et de nouveau logo MG en 1988. 

Caractéristiques propres du modèle : 

Bloc moteur 1,3L type A+, d’une puissance de 72 cv obtenue avec une nouvelle culasse et un arbre à came spécifique. 

Freinage à quatre pistons et barres anti roulis adaptées. 

La MG METRO est équipée de sièges semi baquet et de ceintures de sécurité de couleur rouge.

 

Facile d’entretien, vive, dotée d’une suspension hydragaz couplée à des amortisseurs, ces qualités en font une très sympathique MG très à l’aise en ville et sur route. Sa boite sans la 5 éme vitesse restera le seul point qui lui fera défaut face à la concurrence.

Performances : 0 à 100 en 11.7s   -   vitesse max : 170 km/h 

Identification du modèle : c’est le G 

Le code V.I.N composé de 11 lettres et chiffres puis du numéro de série doit avoir un W en sixième position sur la plaque police. 

 

2 MG Metro Turbo imagetteMG METRO TURBO

Production :  21 968 exemplaires d’octobre 1982 à 1989, un restyling du tableau de bord en 1984 et de nouveau logo MG en 1988. 

Caractéristiques propres du modèle : 

Bloc moteur 1,3L suralimenté par un turbo GARRETT, allumage classique. 

La puissance disponible est de 93 cv, la culasse et le vilebrequin sont spécifiques (guide au sodium et nituration renforcée). 

Le freinage et la suspension sont upgradés par LOTUS. 

La MG METRO TURBO est équipée d’une instrumentation spécifique et notamment d’un indicateur de charge du TURBO. 

On y trouve aussi les sièges semi baquet et les ceintures rouges caractéristiques à la version MG. 

Un Turbo qui s’annonce par son indicateur et vous repousse agréablement au fond du siège, des équipements à la hauteur, en font une belle sportive dynamique et rapide que le marché aurait souhaité voir en boite 5. 

Performances : 0 à 100 en 9.9 s   -   vitesse max : 185 km/h  

Identification du modèle : c’est le Z 

Le code V.I.N composé de 11 lettres et chiffres puis du numéro de série doit avoir un X en sixième position sur la plaque police

 4 MG Metro Turbo imagette3 bonhams retromobile 2018 imagette

 

 

 

 

 

 

LES MG MAESTRO

 

Le modèle de base – l’Austin MAESTRO  est une version bicorps 5 portes. Sa plateforme de conception 100% British Leyland sera partagée avec l’Austin Montego. 

Elle est produite à 600 000 exemplaires de 1983 à 1990 et proposée en version essence déclinées en 5 motorisations. 

On compte 47 910 MG MAESTRO dont 505 très confidentielles MG MAESTRO TURBO. 

Les trois versions mises sur le marché dés 1983 représentent 7,9 % de la production.

 

5 MG Maestro 1600 imagetteMG MAESTRO 1600

Production :  15 160 exemplaires mi 1983 à octobre 1984 

Caractéristiques propres du modèle : 

Bloc moteur 1600cc type R simple arbre à came en tête, alimenté par 2 double corps Weber de 40 et accouplé à une boite WV à 5 rapports. 

La liaison à la route est identique au modèle de base à l’exception d’une barre anti roulis adaptée à l’avant et d’une barre de torsion spécifique à l’arrière. 

La puissance disponible est de 103 cv à 6000 tr/mn

Une instrumentation électronique innovante de série et l’un des tous premiers systèmes d’avertissement vocal (limité à 32 mots) équipent cette MG.

 

6 MG Maestro 1600 imagetteBien appréciée et accueillie par le marché, puis boudée dés de l’apparition de la version 2 litres, elle ne reste qu’une année seulement au catalogue.   

Performances : 0 à 100 en 9.6 s  -   vitesse max : 175 km/h 

Identification du modèle : le T et un second T

Le code V.I.N composé de 11 lettres et chiffres puis du numéro de série doit avoir un T en sixième position et un second T en huitième position sur la plaque police.

 

 

7 MG Maestro 2l EFI imagetteMG MAESTRO 2 Litres EFI

Production : 32 249 exemplaires d’octobre 1983 à 1991  

Caractéristiques propres du modèle : 

Bloc moteur 2 litres cc type O simple arbre à came en tête, à allumage numérique et alimenté par injection multipoint électronique LUCAS ; le tout est accouplé à une boite HONDA PG1 à 5 rapports. 

La liaison à la route est revue et le freinage renforcé pour passer une puissance disponible de 117 cv à 6000 tr/mn.

Une instrumentation électronique est de série.

 

8 MG Maestro 2l EFI imagetteLe modèle est très vite un réel succès, son couple omniprésent, sa souplesse et sa consommation vont rapidement convaincre une clientèle déçue par le modèle 1600 et en attente de véhicule compact bicorps avec encore plus de caractère.

Performances : 0 à 100 en 9 s  -   vitesse max : 185 km/h 

Identification du modèle : le T et un U

Le code V.I.N composé de 11 lettres et chiffres puis du numéro de série doit avoir un T en sixième position et un U en huitième position sur la plaque police.

 

 

 

9 Affiche MG Maestro TURBO imagetteMG MAESTRO TURBO

Elle vient enrichir le catalogue British Leyland qui propose ainsi une seconde version TURBO plus compacte 3 ans après la sortie de berline MG MONTEGO TURBO. 

Production :  505 exemplaires de 1988 à 1991. 

Caractéristiques propres du modèle : 

Bloc moteur 2 litres cc type O simple arbre à came en tête, alimenté par un carburateur HIF 44 (scellé) et un turbo GARRETT T3 AiResearch.  

L’allumage électronique programmé, contrôlé par microprocesseur assure une disponibilité croissante du couple et de la puissance. 

La boite HONDA PG1 à 5 rapports vue sur le modèle injection est conservée. 

La liaison à la route est spécifique (barres anti roulis, roue de 15pouces) et le freinage est dopé par des disques ventilés de 240mm et de tambour de 203. 

On obtient une MG vivante de 152 cv à 5100 tr/mn. 

Une instrumentation à caractère sportif est proposée sur toute la série produite. 

Thickford équipe les 505 voitures produites de bas de caisse et des pare-chocs aérodynamiques. 

 

Apparue après la Montego, la MG MAESTRO Turbo pousse fort sur 100 m. 

Performances : 0 à 100 en 6.7 s -  vitesse max : 205 km/h 

Cette performance de 0 à 100 en 6.7 s lui a valu plusieurs publicités méritées et jalousées la présentant avec le concorde ainsi que le plébiscite quasi unanime de la presse auto britannique qui a aligné, en 1988, sur circuit la MG MAESTRO Turbo avec les « Supers Cars » du moment !   

Identification du modèle : le T et un second T

Le code V.I.N composé de 11 lettres et chiffres puis du numéro de série doit avoir un T en sixième position et un second en huitième position sur la plaque police.

 

 

LES MG MONTEGO 

 

Le modèle de base – l’Austin MONTEGO – a été produit à 571 000 exemplaires. Trois quarts de la production se sont vendus sur le marché britannique. 

Produite de 1984 à 1995, elle finit sa carrière commerciale sous l’étiquette Rover. 

Cette familiale à traction avant, trois corps et break, a connu 6 motorisations dont une version diesel innovante pour les véhicules de tourisme : le premier turbo diesel à injection directe de gazole (la même année que la fiat Croma et avant les autres constructeurs). 

On compte 41652 MG MONTEGO mises sur le marché soit 7,2% de la production. Deux versions sont disponibles, la première en 1984, la seconde en 1985. 

 

10 Montego 2l EFI imagetteMG MONTEGO  2 Litres EFI 

Production :  34 376 exemplaires de 1984 à 1989

Caractéristiques propres du modèle : elle est équipée du même moteur que la MG MAESTRO :

Bloc moteur 2 litres cc type O, simple arbre à came en tête, à allumage numérique et alimenté par injection multipoint électronique LUCAS ; 

Le tout est accouplé à une boite HONDA PG1 à 5 rapports. 

La liaison à la route est revue et le freinage renforcé pour passer une puissance disponible de 117 cv à 6000 tr/mn. 

L’instrumentation électronique est de série.

 

Le modèle est une version 3 corps offrant plus d’habitabilité et de volume de coffre. Très vite les ventes décollent. 

Comme sa consœur MG Maestro, le couple omniprésent, la souplesse et la faible consommation font rapidement le bonheur d’une clientèle plus familiale en attente d’un véhicule vitaminé offrant plus d’espace. 

Performances : 0 à 100 en 9 s      vitesse max : 185 km/h 

Identification du modèle : le T et un U

Le code V.I.N composé de 11 lettres et chiffres puis du numéro de série doit avoir un T en sixième position et un U en huitième position sur la plaque police.

 

11 MG Montego Turbo imagetteMG MONTEGO  2 Litres TURBO

Production :  7276 exemplaires de 1985 à 1991 – Motorisation reprise à la MG MAESTRO TURBO 1988 -

Caractéristiques propres du modèle : 

bloc moteur 2 litres cc type O simple arbre à came en tête, alimenté par un carburateur HIF 44 (scellé) et un turbo GARRETT T3 AiResearch.

L’allumage électronique programmé contrôlé par microprocesseur assure une disponibilité croissante du couple et de la puissance. 

La boite HONDA PG1 à 5 rapports vue sur le modèle injection est conservée.

La liaison à la route est spécifique (barres anti roulis, roue de 15pouces) et le freinage est dopé par des disques ventilés de 240mm et de tambour de 203. 

 

On obtient une MG vive de 152 cv à 5100 tr/mn. 

Une instrumentation à caractère sportif est proposée sur toute la série produite. 

Avec 205 km /h, la MG  Montego est la berline familiale de série LA PLUS RAPIDE AU MONDE en 1985. Super SLOGAN pour la marque ! 

La presse est sous le charme à la fois pour les performances et la « sécurité » de la berline.

British Leyland a réussi son pari marketing ! 

12 MG Montego TURBO imagette

Performances : 0 à 100 en 7.7 s   vitesse max : 205 km/h

 

Identification du modèle : le T et un second T

Le code V.I.N composé de 11 lettres et chiffres puis du numéro de série doit avoir un T en sixième position et un second en huitième position sur la plaque police.

 

 

PRODUCTIONS

 

 

Années de production 

- Quantité Produite

Importation en France °°

Usine d’assemblage

MG METRO 

1982 à 1989

120 197

+/- 2000

Longbridge

MG METRO TURBO

1982 à 1989

21 968

+/- 500

Longbridge

MG MAESTRO 1600

 

1983 à 1984

15160

+/- 1000

Cowley Oxford

MG MAESTRO 2 Litres EFI

1983 à 1991

32249

+/- 3000

Cowley Oxford

MG MAESTRO TURBO

1988 à 1991

505

Non importée

Cowley Oxford

MG MONTEGO 2 Litres EFI 

1984 à 1989

34376

+/- 1000

Cowley Oxford 

MG MONTEGO TURBO

1985 à 1991

7276

+/- 600

Cowley Oxford 

  

°° Importations évaluées par les anciens responsables des 250 concessions en France

.

.

14 Autocar 10 May 1989 imagette

 

.13 MG Maestro turbo imagette15 MG Maestro imagette

.                                                                                                                                                                                                           

 

 

 

 

CARACTERISTIQUES

 

 

Type 

Motorisation 

Poids 

Puissance  

0 à 100 km/h

Vitesse 

Max sur circuit 

MG METRO 

Bi corps

3 portes

Traction avant 

1.3L type A+

Atmo

Dble SU

4 vitesses

785 kg

72 cv

11,7 s

165 km/h

MG METRO TURBO

Bi corps

3 portes

Traction avant

1.3L type A+

Turbo GARRET 

4 vitesses

830 kg

93 cv

9,9 s

180

km/h

MG MAESTRO 1600 

Bi corps

3 portes

Traction avant

1.6L type R ATMO 

Dble Weber

5 vitesses

945 kg

103 cv

9,6 s

175

km/h

MG MAESTRO 2 Litres EFI 

Bi corps

5 portes

Traction avant

2L type O

Injection électronique

5 vitesses

995 kg

117cv

9 s

185

km/h

MG MAESTRO TURBO

3 corps

4 portes

Traction avant

2L type O

Turbo GARRET 

5 vitesses

965 kg

152cv

6,7 s

205

km/h

MG MONTEGO 2 Litres EFI 

3 corps

4 portes

Traction avant

2L type O

Injection électronique

5 vitesses

1080 kg

117 cv

9,5 s

187

km/h

MG MONTEGO TURBO

3 corps

4 portes

Traction avant

2L type O

Turbo GARRET 

5 vitesses

1100 kg

152 cv

7,7 s

2O5

km/h

 

Références et supports techniques : Pages des clubs MG et des spécifiques (F W D et MG « M.) en accès libre- La presse française, espagnole et anglaise- Les  publications spécialisées – 

Document préparé par Jacques TRUCHON Registre 1100 1300 

  

POUR ALLER PLUS LOIN dans la connaissance de ces MG 

La planète internet où un bon nombre d’ouvrages écrits par des auteurs anglais et français (et oui) sont facilement accessibles. 

On y découvre, par exemple, que le moteur 2litres EFI aurait pu équiper une nouvelle B etc etc … 

Les journaux d’époque sont une source inépuisable de comparatifs sur route, sur circuit en toutes saisons. Facile à chiner dans les bourses et salons, on y retrouve toutes les bombinettes Rallye, XR, S, Gt, GTI des Eighties …

 

 

EN CONCLUSION 

Un marketing British Leyland réussi et en plus, la marque est bien visible avant l’arrivée de la MG F en 1995.

Sept MG  -    innovantes    -   très performantes

SEPT VERITABLES COLLECTORS

 

                                                                                MG MAESTRO TURBO

 

16 Des MG Maestro TURBO imagette

 

 

 

 

 

 

FASTER than a LOTUS,

                                               an ASTON and so on ….