En ce dimanche presque automnal nous avons répondu à l’aimable invitation faite par le Standard Athletic Club de Meudon aux conducteurs de voitures anciennes anglaises toute marque et modèle confondu :

Jaguar, Triumph, Austin-Healy ; Morgan, Lotus et MG la marque la plus représenté sur la pelouse du cricket soit 21 voitures. 

Toutes ces autos bien alignés, plus pimpantes les unes que les autres offrant une jolie palette de couleur à un nombreux publique.

Installés près de nos belles autos nous avons pu apprécier un sympathique cocktail offert par nos amis Anglais et nous avons pu sortir tables et chaises pour un pique-nique très convivial.

 

Même si le MG CF, en tant que tel, n’était pas présent à cette grande fête de l’Automobile, il n’en reste pas moins vrai que quelques représentantes de l’Octogone étaient disséminées çà et là sur le pré.

MG TD, TF, A et B se présentaient sous leurs plus beaux atours, puisque l’accès aux pelouses de Chantilly était réservé, en priorité aux autos « pré 66 ». 

Iris Blue avait trouvé refuge sur la pelouse de Vincennes en Anciennes, puisque celle de la FFVE/FIVA accueillait une expo d’Automobiles Françaises, et que votre serviteur, administrateur FFVE, en charge de l’accueil sur ce site, il eut été saugrenu de poster une anglaise en ce lieu. 

Notre joyeux Kombi VW a repris le chemin vers Silverstone via M20, M25 et M40.Il est cette année piloté par deux MGB rouge, celle de Annie et Damien Arthus et celle de Walter et Anselme Ticquet .

Il est 21h ce vendredi quand nous arrivons sur le circuit pour partager notre diner avec  Martine et Arnaud Jacob, qui eux sont arrivés en début d’après-midi. Patrick Welcomme est comme chaque année mon coéquipier pour ce MG Live.

Pas de pluie mais un temps couvert et frais. Est-ce pour cette raison que la participation fut très décevante à ce MG Live ? Aussi bien du coté des visiteurs que du coté des exposants. On a l’impression d’assister aux derniers MG live et il va falloir que le MG Car Club trouve de quoi attirer de nouveau les spectateurs. Internet et le prix de la location d’un stand sont certainement aussi responsables de l’absence des grands marchands anglais .

C’est sous un soleil radieux et avec des températures qui s’annonçaient estivales que les équipages de la 9ème édition du Kougelhopf’run «Edition des deux montagnes » se sont retrouvés au Golf de la Wantzenau pour le petit déjeuner, la remise des plaques et celle du traditionnel roadbook. 15 équipages avaient répondu présent : MGA, B, C, BGT, une splendide TA de 1936 et quelques F.

Cette entente (un rallye multi marques) a eu lieu, comme d’habitude, le dernier week-end de septembre sous la férule du plus expérimenté, Philippe Delagarde, puisqu’il en est à la troisième !

Nous avions rendez-vous à Sancerre, le vendredi soir ou le samedi matin à l’hôtel « Panoramic » qui porte bien son nom : quel bonheur d’ouvrir les rideaux sur ces magnifiques étendues de vignobles, avec de plus un ciel du bleu le plus pur ! A quelques kilomètres, la petite ville de Blancafort nous a accueilli en son château pour une visite historique en plusieurs groupes, suivie du déjeuner dans une belle  dépendance dont la charpente en coque de bateau retournée a fait l’admiration de tous. L’après midi a été consacrée à la visite d’une « ferme pyramidale », originalité du « pays fort », d’un petit musée d’automobiles françaises avant de rejoindre la ferme des Chapotons pour tout savoir sur l’élevage des chèvres et de la fabrication des fameux « Crottins de Chavignol », dégustations de Sancerres blancs et rouges en prime !